Inauguration de la nouvelle caserne des pompiers de Vresse

C’est frappant de constater à quel point la réforme des zones de secours est un sujet qui continue à animer les conseils communaux et à alimenter les médias.

Avec un peu de recul, le moins qu’on l’on puisse dire, c’est que cette réforme n’était pas une mince affaire ! Rendez-vous compte : les 34 nouvelles zones de secours, c’est l’absorption de 250 services incendie wallons et flamands, en passant intégralement d’une organisation communale à un système zonal. Il a fallu harmoniser des statuts, des acquis différents d’un service à l’autre, des casernes moins équipées que d’autres. C’est la première grosse pierre d’achoppement.

Entités locales à part entière, elles disposent d’une personnalité juridique et à ce titre, sont tenues d’établir des budgets et comptes propres. On touche ici au nerf de la guerre : c’est le second point de tension important.

Et pourtant, malgré cette genèse emprunte de lourdeur, de rapports de forces à équilibrer, j’exerce la présidence de notre zone avec lucidité et sérénité. Vous le savez : je participe de près au travail de la zone depuis la genèse de sa création. Je connais donc le terrain et son contexte, cela me facilite la tâche dans la recherche de consensus.

Il y a deux choses essentielles que j’aimerais évoquer avec vous.

Premièrement, j’aime remettre au goût du jour une expression qui n’est plus assez souvent entendue : c’est la notion d’intérêt général. C’est elle qui doit guider notre action et guider nos choix politiques afin de dépasser les esprits de clocher. Cela passe aussi par une écoute des différents points de vue.

Deuxièmement, l’investissement dans l’humain est une priorité à mes yeux. La formation des hommes, l’importance des effectifs en suffisance, mais aussi la mission de sauver des vies humaines en intervention : l’humain se décline partout dans la profession. Cela doit éclairer nos décisions prioritaires.

Inutile de se le cacher : il reste du pain sur la planche !                                                                               

 




Dernière actualité

Le programme de la liste ICO

Après le bilan 2012-2018, découvrez notre programme pour les sept villages de l'entité d'Onhaye.

 
Haut de page